Search

UJJAYI ou la respiration victorieuse

Updated: Jan 17

Vous entendrez forcément parler, à un moment ou à un autre, à un cours de Yoga, d'Ujjayi.

Ceci ne sera pas forcément expliqué et peut-être que le professeur dire simplement "vous pouvez mettre en place Ujjayi".

C'est en Ashtanga Yoga que j'ai pratiqué pour la première fois Ujjayi. Pas certaine de bien l'appliquer et pas très à l'aise avec le son que je produisais, au départ, je tâtonnais.

Au fil du temps je n'ai plus pu me mettre sur le tapis pour une séance sans qu'Ujjayi se mette en place tout seul. Sans encore évoquer tout bénéfice et ils sont nombreux, lorsque cette respiration est pratiquée, ce que je trouve frappant c'est son efficacité à nous maintenir dans le présent.

Même lorsque cette respiration est adoptée automatiquement, ce souffle, ce son qui entre et sort de notre corps nous ramène ici et maintenant.

Cette respiration qui ne demande pas d'effort particulier, juste de l'attention au début, consiste en une légère contraction de la glotte. Par celle-ci, le passage de l'air étant (légèrement) réduit, un son est produit.

Le souffle va s'en voir allongé et son rythme ralenti. Cela nous permettra, déjà durant la pratique des asanas, de maintenir notre calme, y compris durant les postures qui nous sont les moins confortables. Ce calme et soulagement du stress est un des grands bénéfices de cette respiration.

Ce souffle, aussi appelé souffle du vainqueur ne signifie rien d'autre que vaincre sur l'agitation du mental et la promesse est tenue.

Quoi de plus naturel que de respirer, il ne s'agit là que de produire ce doux son, l'écouter, y être attentif, ressentir cette respiration.

Cette respiration nous nettoie également, c'est un excellent purifiant, comme beaucoup de techniques de pranayama.

Pratiquer Ujjayi nous permet de ralentir, d'être plus présent, elle nous aide à approfondir notre pratique et à ramener du calme en nous, sur le tapis et en dehors de la salle de Yoga.



0 views

©2019 by aroha yoga. Proudly created with Wix.com